Quatuor Ebène

BEETHOVEN, QUATUORS

lundi 06 avril - 20h30

Théâtre du Jeu de Paume

« Un inimitable sentiment qu'ils ont quelque chose à dire » (Gramophone), ainsi peut-on décrire le jeu du Quatuor Ébène, qui s'affirme aujourd'hui comme une référence mondiale de la musique de chambre.


En avant-première de leur intégrale des quatuors de Beethoven au Carnegie Hall de New York, les Ébène interprètent trois oeuvres du compositeur dont on fête le 250e anniversaire. Si le Quatuor à cordes n°2 porte encore la marque de Haydn, l'opus 131, composé en 1826, impressionna ses contemporains par sa dramaturgie et sa coupe en sept mouvements enchaînés, Schumann situant cette partition « à l'extrême limite de tout ce qui a été atteint par l'imagination et l'art humains ». Composé la même année, le Quatuor à cordes n°16 revient à une structure classique, mais conserve un style singulier, louvoyant entre fougue et mystère, colère et résignation.

Tarif B de 11 à 36 €
  • Quatuor Ébène
    Pierre Colombet, violon
    Gabriel Le Magadure, violon
    Marie Chilemme, alto
    Raphaël Merlin, violoncelle

    • Ludwig van Beethoven (1770-1827)
    • Quatuor à cordes n°2 en sol majeur, op. 18 n°2
      Quatuor à cordes n°16 en fa majeur, op. 135
      Quatuor à cordes n°14 en ut dièse mineur, op. 131