Edition 2019

PORTRAIT BENJAMIN ATTAHIR

TRIO ZADIG, RAQUEL CAMARINHA

jeudi 25 avril - 18h00

Conservatoire Darius Milhaud

À 30 ans, le compositeur Benjamin Attahir joue déjà dans la cour des grands. Tout juste rentré de la prestigieuse Villa Médicis, où il a été invité en résidence après un parcours sans faute au Conservatoire de Paris, le jeune musicien, né à Toulouse, qui fut également lauréat du concours général et violoniste de formation, est l'un des derniers compositeurs à avoir bénéficié des précieux conseils de Pierre Boulez.


Sa musique explore, à l'instar de celle du Libanais Zad Moultaka, les limbes de l'Orient et de l'Occident, avec une liberté de style qui imprègne l'auditeur d'une marque puissante et charnelle. Autour de Ravel et Schubert, les trois partitions d'Attahir, interprétées par un quatuor de jeunes talents, s'inscrivent dans cette longue histoire de la musique, sans table rase ni nostalgie du passé.

  • Trio Zadig
    Boris Borgolotto, violon
    Marc Girard-Garcia, violoncelle
    Ian Barber, piano
    Raquel Camarinha, soprano

    • Benjamin Attahir (né en 1989)
    • De l'ineffable (2013) pour voix et piano
      Asfar (2016) pour trio et piano
      Corema Album (2018) pour voix et violoncelle
    • Maurice Ravel (1875-1937)
    • Trio avec piano en la mineur
    • Benjamin Attahir (né en 1989)
    • Poemas da despedida sur des poèmes de Mia Couto (Création mondiale, commande du Festival de Pâques)